• Les gorilles habitent les forêts et sont actifs le jour. Tandis que les gorilles des pays plats préfèrent les forêts tropicales humides, les gorilles des montagnes vivent plutôt dans les forêts secondaires. Les gorilles des montagnes se tiennent la plupart du temps au sol. Les gorilles des pays plats grimpent souvent dans les arbres à la recherche de nourriture, même les mâles lourds montent fréquemment dans des arbres dont la hauteur peut atteindre vingt mètres. À terre, les gorilles marchent à quatre pattes en s'appuyant sur les phalanges de leurs mains et non sur les paumes comme d'autres singes plus franchement quadrupèdes. Chaque nuit, pour se reposer, ils construisent un nid de feuilles en à peine cinq minutes. Les gorilles de montagne ont leurs nids à terre la plupart du temps, les gorilles des pays plats dans les arbres.

    Les gorilles vivent en groupe avec à leur tête un mâle adulte appelé «dos argenté». La composition des groupes varie de deux à trente individus, la moyenne se situant entre 10 et 15. En général chaque groupe se compose d'un mâle adulte (mâle à dos d'argent), d'un ou de plusieurs mâles plus jeunes (mâles à dos noirs), de plusieurs femelles adultes (cinq à six) et de quelques petits. Lorsqu'il y a plusieurs mâles dans un groupe, seul le mâle dominant peut s'accoupler.

    Le comportement des groupes est variable, les séparations temporaires pour la recherche de nourriture sont fréquentes. Contrairement à beaucoup d'autres genres de primates ce sont le plus souvent les femelles qui quittent le groupe pour en trouver un autre. Les groupes durent généralement longtemps, parfois surviennent des luttes entre mâles pour savoir qui dirigera le groupe. Si un nouveau mâle gagne, il tue la descendance du vaincu. On peut voir dans cet infanticide un profit biologique du fait que les femelles qui allaitent ne sont pas enceintes et, après la mort de leur petit, sont rapidement prêtes à copuler de nouveau.

    L'instinct territorial est peu développé, plusieurs groupes cherchent leur nourriture aux mêmes endroits et s'évitent les uns les autres. Comme leur nourriture se compose surtout de feuilles, ils n'ont pas à aller bien loin pour la trouver, d'abord parce que les feuilles abondent, ensuite parce qu'elles sont peu nutritives, ce qui les oblige à de longues périodes de repos. Les gorilles connaissent toute une série de sons, des cris et de grognements qu'ils utilisent pour reconnaître les membres de leur groupe et les étrangers et aussi comme moyen d'intimidation. On connaît bien leur façon de se frapper la poitrine. On croyait autrefois ce comportement réservé aux mâles plus âgés, on le retrouve en fait chez tous. Il sert probablement à signaler sa position, ou il s'agit d'un rituel de bienvenue. Début 2009, l'une des plus vastes études jamais faites sur les grands singes, menée par des scientifiques de l'Université de Saint-Andrews en Écosse, indique l'existence d'un langage commun chez tous les gorilles basé sur 102 signes.

    Les gorilles comme les chimpanzés utilisent des feuilles épineuses, riches en tannin pour se débarrasser des parasites intestinaux qui les gênent. Ils avalent une quantité plus grande de ces feuilles sans les mâcher, si bien qu'elles délogent les vers des parois intestinales.

    A bientot Jérém' !

  • Anonyme

    lu, vu tn profil et tn blog ( jadore les dfoto lol ) , t un fan de maiden, mai ormi bruce, tecuote kel autre groupes ? ta lair super simpa bon meme si jai kelke année de jeunnesse de moin ke toi lol, aller + a pi en passan un ti +5 ^^

  • MDR voilà ton com :p
    et pour la peine jt'ai mis un autre +5
    Puis faut remonter cette moyenne x)
    bisouus x'3

  • BG BG tkkkt ;)
    Par contre un peu gays sur les bord
    et très mauvais joueur de bad xD
    kiiissssssssssss !